« Et je suis sûre maintenant qu'on se découvre soi-même davantage en se projetant dans le monde extérieur plus que dans l'introspection du journal intime » 

OPAC Recherche Simple

 

jdd

 

 Le titre « Journal du dehors »  en forme d’oxymore séduit d'emblée. 

  Annie Ernaux explore cette part d’intimité à la fois offerte et volée à travers les destins qu'elle croise au supermarché,  dans les transports en commun, dans la rue. Son journal composé d'une suite de saynètes est une fresque tendre et sans concession. Que cherche-t-elle ? Le dehors serait-il une porte vers une meilleure approche de soi-même ?

L'auteure, elle,  nous livre ici un  texte sans explication mais qui nous permet de considérer toute rencontre comme  un pas de plus vers nous-mêmes.

Je me suis souvent demandée si nous partagions tous cette envie de percer le mystère de l’autre, différent et si semblable.

Tout comme elle, j’observe mes semblables, surprenant des bribes de conversations, des attitudes, des regards. Je voudrais savoir …et vous ?

Document numérique :

 

https://www.mediatheques.grasse.fr/detail-d-une-notice/notice/1300100066-622