Professeure de lettres et écrivaine française, Annie Ernaux a un thème de prédilection : l'écriture autobiographique. Dans un style sobre, elle analyse avec discernement tous les sujets qu’elle aborde.

f28ea71d4866c3df0c2df6fc67e32e697ccb4d

« Les parents d’un enfant mort ne savent pas ce que leur douleur fait à celui qui est vivant. »

Je suis émue par ce récit sensible, juste et subtil, écrit avec sobriété et finesse autour du thème du manque d'amour. Tout comme l'auteure, c'est l'enfant en moi qui s'émeut et entre en empathie avec la narratrice.

C'est l'histoire d'un secret de famille dévoilé page après page dans une longue lettre adressée à sa sœur. Annie a dix ans, elle entend une conversation entre sa mère et une cliente de l'épicerie familiale. Elle apprend qu'elle avait une sœur et que cette sœur est morte à six ans bien avant sa naissance.

"Je n’écris pas parce que tu es morte. Tu es morte pour que j’écrive, ça fait une sacré différence. "

Pour Annie Ernaux, écrire à « l'autre fille » une lettre qui ne sera jamais lue que par nous, est la seule issue pour prendre de la distance avec ce secret et enfin devenir elle-même parce qu'il n'est jamais trop tard !

 

 

OPAC Détail de notice