«Notre fonction est la reproduction ; nous ne sommes pas des concubines, des geishas ni des courtisanes. Au contraire : tout a été fait pour nous éliminer de ces catégories. Rien en nous ne doit séduire (…)».

 la servante écarlate

 

 «Notre fonction est la reproduction ; nous ne sommes pas des concubines, des geishas ni des courtisanes. Au contraire : tout a été fait pour nous éliminer de ces catégories. Rien en nous ne doit séduire (…)».

La servante écarlate est un roman dystopique à l'instar de «1984» de George Orwell ou de  «Le Meilleur des monde» d’Aldous Huxley. C'est un roman vraiment captivant qui apporte une vision sociétale pas si fictionnelle que cela. D'ailleurs il a inspiré la série événement «The Handmaid’s tale».

Dans une société imaginaire, il n'y a plus suffisamment de naissances. Il est décidé que des femmes mettront au monde des enfants. Ces femmes vêtues de rouge sont des servantes, des machines à bébé. Defred, le personnage central  relate sa vie d'une voix douce et désincarnée. Dans ce long monologue on comprend que, pour les femmes, tous les plaisirs sont abolis. Alors, comment survivre ? 

 

 

OPAC Détail de notice