La bibliothèque numérique

Oleg-Eugene Tripet-Skrypitzine (1848-1935)

Oleg-Eugene Tripet-Skrypitzine est le descendant d’une famille russe dont le rôle fut très important dans la destinée de Cannes. Peintre, esprit cultivé, amateur d’art, il sera conseiller municipal de Cannes et président de la Société Agricole et Horticole de cette ville de 1910 à 1926. A partir de 1918 il devient le conservateur du Musée Fragonard de Grasse créé la même année et fera don à ce musée d’une partie de sa bibliothèque, de meubles anciens, de tableaux et d’objets précieux. Le "fonds Tripet-Skrypitzine" est constitué de 218 liasses de coupures de presse couvrant toute la période de la guerre de 1914-1918. Actuellement sont en ligne les 75 premières liasses couvrant la période du 1er août 1914 au 8 mai 1916. Les liasses restantes feront l'objet des prochaines campagnes de numérisation. Les volumes sont chronologiques et pour une même date on trouve plusieurs articles issus de journaux divers. On reconnaît Le Matin, Le Petit niçois, Le Petit Journal, … Il s’agit d’un véritable journal de guerre agrémenté de commentaires du compilateur : une page manuscrite commence chaque journée de collecte des articles. Sur cette page, l’auteur note son analyse de l’actualité, son emploi du temps, des informations sur sa famille. On y apprend que lui-même est un ancien combattant de la guerre de 1870, qu’il a fait campagne au 8e Hussards et a fait le siège de Metz. Le principal intérêt de ce corpus tient dans le fait qu’il s’agit d’un mélange de « grande » et de « petite » histoire avec finalement, beaucoup d’informations locales sur la période et sur l’impact de la guerre de 1914-1918 à Cannes et dans la région grassoise.

Fonds Tripet-Skrypitzine
"Au cours de ma vie
Cahiers et recueils
La Guerre franco-Allemande au jour le jour [1914-1918]" :
Recueils d'articles de presse et de documents manuscrits

 

Retour à la bibliothèque numérique