Menu coups de coeur bibliothécaires

une fillede

 

Un texte fort, sans ambages, non édulcoré. L’auteure se glisse parfaitement dans le corps et la vie de cette ado.

Un très beau texte.

Hannah cours quatre fois par semaine, elle court sur la ligne verte à perdre haleine. Elle court pour elle, pour sa mère, pour toutes les femmes dans cette situation. Elle court pour oublier, pour se  donner de la force, du courage… Car la mère d’Hannah est une prostituée ukrainienne, droguée de force, enlevée et arrivée en France par un réseau de prostitution. Hannah le sait depuis toujours, depuis l’âge de 4 ans quand sa mère l’a confié à la vendeuse du magasin de chaussures et s’est éclipsé dans l’arrière boutique avec le patron. Hannah est une fille de...

Extrait :

« Comment me protéger ? Comment éviter que l’on fasse de mon corps un terrain de jeux sexuels uniquement parce que je suis née fille de prostituée ? Je ne trouve pas de réponse, alors je pars courir. Un instinct. Ma sauvagerie à moi. Courir pour gagner ma dignité. Courir pour me sentir unique sur terre. Courir pour exister. Me forger un moral de championne, un corps solide, musclé, entraîné. Un corps qu’on ne piétine pas. Qu’on n’avilit pas. Qu’on ne dompte pas. Courir pour que mon corps n’appartienne qu’à moi. »

Jo Witeck nous livre un texte à la hauteur de la collection " d'une seule voix" d'Actes Sud Junior. Cette collection présente des textes d’un seul souffle, des monologues incarnés. Elle a été créée par Claire David et Jeanne Benameur. Ces textes courts, rapides à la lecture, cadencés qui se lisent d’une seule traite.

 

OPAC Détail de notice