Tout commence lorsque Paul Forestier, conservateur de la bibliothèque municipale de Grasse rencontre  Henri Vendel, poète et inspecteur des bibliothèques. De leur rencontre viendra cette idée folle : un de chaque exemplaire de poésie publié en France et déposé au titre du dépôt légal à la bibliothèque nationale de France (BNF) sera envoyé et conservé à la bibliothèque municipale de Grasse, constituant le fonds Vendel fort de 30 000 ouvrages de poésie. Durant cinq décennies, de 1950 à 1996 les collections de la bibliothèque s’enrichissent de ce patrimoine mis à disposition de la population et des amateurs de poésie.

Mais la poésie est vivante et dès le début, ils cherchent à la faire vivre. Avec Henri Vendel est organisé un concours de poésie dont la bibliothèque conserve les archives, et qui couronne le lauréat d’un prix Vendel. C’est dire que la poésie à Grasse était vivante et active. Dans les années 80, ces actions s’amplifient, proposant des rencontres pour les scolaires et des lectures par et autour des poètes, des conférences et table-rondes donnant à la poésie une belle présence et un vaste auditoire. L’idée d’une maison de la poésie a ainsi germé très tôt.

 

                                                              maxpeopleworldtwo020897                                                                                       
 ©Télérama
 

 

Dès 1999, des actions comme  « La Poésie a un Visage » et le « Printemps des poètes » , dès 1999, ont permis d’organiser des rendez-vous réguliers autour de la poésie. Entre 1999 et 2010, ont eu lieu tous les ans, expositions, lectures, rencontres, spectacles, ateliers d’écriture… qui ont permis de toucher un public large, tant la jeunesse et les scolaires qu’un public adulte, de découvrir des voix variées et contemporaines qui se sont mis à résonner dans la cité.

 

preparation 1 20210703 110333

 

Ainsi poètes et éditeurs, plasticiens  ont pu s’appuyer de façon concrète sur le Fonds Vendel, qui, sans être exhaustif, a toujours été une base de travail incomparable. Citons par exemple la venue de Gérard Serée, Jacques Clauzel, les éditions Unes, Tarabuste, Jacques Brémond, Jean Marie Barnaud et Alain Freixe.

Une Maison de la poésie dans la ville. En 2006, la bibliothèque de Grasse décide de fonder une Maison de la Poésie qui rapidement adhère à la « Fédération Européenne des Maisons de Poésie » (MAIPO). Cette décision a permis une plus grande visibilité et a permis de développer actions pédagogiques et culturelles. Des nouveaux locaux installent la poésie au centre-ville jusqu’en 2019, date où elle doit fermer pour laisser la place à la construction de la nouvelle médiathèque. Son action a permis de recevoir de nombreuses classes de la Ville de Grasse, de la maternelle au lycée, mais aussi du département. En lien avec le Rectorat, des formations pour les enseignants ont été organisées pour soutenir leur approche pédagogique. Ce fut un lieu de consultation de cette ressource privilégiée qui est maintenant conservée dans les collections de la villa Saint-Hilaire.  


 

SITOTHÈQUE  

 

Tout commence lorsque Paul Forestier, conservateur de la bibliothèque municipale de Grasse rencontre  Henri Vendel, poète et inspecteur des bibliothèques. De leur rencontre viendra cette idée folle : un de chaque exemplaire de poésie publié en France et déposé au titre du dépôt légal à la bibliothèque nationale de France (BNF) sera envoyé et conservé à la bibliothèque municipale de Grasse, constituant le fonds Vendel fort de 30 000 ouvrages de poésie. Durant cinq décennies, de 1950 à 1996 les collections de la bibliothèque s’enrichissent de ce patrimoine mis à disposition de la population et des amateurs de poésie.

Mais la poésie est vivante et dès le début, ils cherchent à la faire vivre. Avec Henri Vendel est organisé un concours de poésie dont la bibliothèque conserve les archives, et qui couronne le lauréat d’un prix Vendel. C’est dire que la poésie à Grasse était vivante et active. Dans les années 80, ces actions s’amplifient, proposant des rencontres pour les scolaires et des lectures par et autour des poètes, des conférences et table-rondes donnant à la poésie une belle présence et un vaste auditoire. L’idée d’une maison de la poésie a ainsi germé très tôt.

 

                                                              maxpeopleworldtwo020897                                                                                       
 ©Télérama
 

 

Dès 1999, des actions comme  « La Poésie a un Visage » et le « Printemps des poètes » , dès 1999, ont permis d’organiser des rendez-vous réguliers autour de la poésie. Entre 1999 et 2010, ont eu lieu tous les ans, expositions, lectures, rencontres, spectacles, ateliers d’écriture… qui ont permis de toucher un public large, tant la jeunesse et les scolaires qu’un public adulte, de découvrir des voix variées et contemporaines qui se sont mis à résonner dans la cité.

 

preparation 1 20210703 110333

 

Ainsi poètes et éditeurs, plasticiens  ont pu s’appuyer de façon concrète sur le Fonds Vendel, qui, sans être exhaustif, a toujours été une base de travail incomparable. Citons par exemple la venue de Gérard Serée, Jacques Clauzel, les éditions Unes, Tarabuste, Jacques Brémond, Jean Marie Barnaud et Alain Freixe.

Une Maison de la poésie dans la ville. En 2006, la bibliothèque de Grasse décide de fonder une Maison de la Poésie qui rapidement adhère à la « Fédération Européenne des Maisons de Poésie » (MAIPO). Cette décision a permis une plus grande visibilité et a permis de développer actions pédagogiques et culturelles. Des nouveaux locaux installent la poésie au centre-ville jusqu’en 2019, date où elle doit fermer pour laisser la place à la construction de la nouvelle médiathèque. Son action a permis de recevoir de nombreuses classes de la Ville de Grasse, de la maternelle au lycée, mais aussi du département. En lien avec le Rectorat, des formations pour les enseignants ont été organisées pour soutenir leur approche pédagogique. Ce fut un lieu de consultation de cette ressource privilégiée qui est maintenant conservée dans les collections de la villa Saint-Hilaire.  


 

SITOTHÈQUE  

 

Les maisons de poésie

maison poésie

La maison de la poésie de Grasse adhère à l’association des Maisons de poésie.

Ce réseau international a pour mission d’assurer l’existence, la préservation, le développement et le rayonnement culturel des maisons de poésie, par la mutualisation des informations, l’échange, l’aide à la diffusion, l’organisation de manifestations et toutes initiatives favorisant la promotion et la diffusion de la poésie dans tous les pays, en privilégiant les écritures contemporaines. Elles proposent des ressources et aide aux poètes ou aspirant poètes, amateur, étudiants etc.


Consulter le site de l’association

 

 

Peupler la poésie

PLPX1024 1160x1160Depuis un temps immémorial, dans toutes les civilisations, dans toutes les cultures, orales ou écrites, il y eut au sein de la cité des hommes des poètes. Ni au-dessus, ni à côté ; au sein de la cité. Et toujours le diapason que fait entendre l’œuvre des poètes dans la rumeur des jours est celui de la conscience humaine rendue à sa liberté insolvable, à son audace, à son exigence la plus haute. Quand ne s’entend plus ce diapason, c’est bien la cacophonie qui règne, intellectuelle, spirituelle, morale : le symptôme justement d’un abandon, d’une lâcheté et bientôt d’une défaite.

Il est urgent de restituer à notre monde sans boussole la parole des poètes, rebelle à tous les ordres établis, moraux, sociaux et politiques. Pas de malentendu : si la poésie n’est pas la panacée, si elle n’offre pas de solutions immédiates, elle n’en est pas moins indispensable, d’urgente nécessité même, parce que chaque poème est l’occasion, pour tous sans exception, de sortir du carcan des conformismes et consensus en tout genre, d’avoir accès à une langue insoumise qui libère les représentations du réel, bref de trouver les voies d’une insurrection de la conscience.

Jean-Pierre SIMÉON, directeur artistique du Printemps des Poètes

 

Les poètes n’hibernent pas

visuel A3 MAIPO 2019 300 dpi 0

 

 

 

Le festival Les poètes n’hibernent pas a été conçu par la fédération MaiPo, la fédération des Maison de poésie – réseau international, afin de montrer, non sans une pointe d’humour, que la poésie et ses poètes sont actifs tout au long de l’année, bien au-delà du seul printemps, saison reconnue pour la poésie. Les Poètes n’hibernent pas, c’est un festival qui se construit entre les structures de cette fédération. L’occasion pour chacun de ses membres, s’ils le souhaitent, d’entrer en émulation, en relation, afin de partager ses coups de cœur, ses découvertes poétiques et construire une programmation poétique.

 

 

 

 

 

 

MDP Rennes

 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
© Maison de la poésie de Rennes

 

France :

 

Maison de la poésie de Paris, scène nationale

Le Cipm de Marseille 

Maison de la poésie Jean Joubert à Montpellier

Maison de la poésie d’Avignon 

Centre de création pour l’enfance de Tinqueux

Maison de la poésie de la Drome

Maison de la poésie des Hauts de France

Maison de la poésie de Normandie

Maison de la poésie de Nantes

Le Graal

Maison de la poésie de Rennes

La maison de la poésie de Poitier

Maison de la poésie de Rhône-Alpes

Union régionale des foyers ruraux de Poitou Charentes

Espace Pandora de Vénissieux 

Maison de la poésie de Quimperlé

Canada :

 

Maison de la poésie de Montréal, Qc

Belgique :

 

Maison de la poésie d’Amay

Maison de la poésie de Namur  

Les rendez-vous de la poésie vivante

La poésie qu’est-ce que c’est ?

Voir, entendre, écouter … les grands rendez-vous de la poésie vivante

La poésie est une expérience de tous les sens et est faite pour être partagée. Rencontrer les auteurs et les éditeurs, les écouter dire et pouvoir échanger est une expérience entière. De nombreux événements permettent aujourd’hui d’aller à la rencontre des poètes et sont tout à la fois dynamisant et tout intérieur.

Festivals, événements et marchés : la région et notre pays est riche en festival et lieu où entendre la poésie. 

Depuis 2014, Le premier Marché de la poésie jeunesse, sous l’impulsion du Centre de Créations pour l’Enfance, rassemble poètes et éditeurs et invite les enfants à découvrir l’art et la poésie sans préjugés. Unique en France, cet événement propose pendant plusieurs jours aux enfants, aux adolescents, à leur famille mais aussi aux professionnels de rencontrer des poètes, des éditeurs et des libraires.

 

Festival poèt poèt de Nice

162404909 377210093628489 4680866433508668429 n

 

Ce festival qui propose des moments de poésie à tous fête ses 15 ans. Rdv dès ce lundi 15 mars sur le miroir d'eau de la promenade du Paillon de Nice et d’autres lieux. Vous entendrez des voix de poètes français et étrangers. Comme une parenthèse dans cette folle actualité. Sabine Venaruzzo.

 

Le marché de la poésie de Paris

marché de la poésie 

 

 

 

Consulter le site du marché de la poésie

La grande fête de la poésie en France qui se  déroule habituellement au début du mois de juin sur la place de Saint Sulpice. La plupart des éditeurs de France et de Navarre y assistent et poètes et artistes et amateurs de poésie y viennent faire leur marché, lier des contacts et clamer que la poésie est bien vivante. A noter qu’un marché de la périphérie permet d’élargir la parole poétique bien au-delà de Paris. À noter aussi « Les États généraux permanents de la poésie » qui ont lieu sur la scène du marché.

Exceptionnellement par temps de covid, la manifestation est repoussée au mois d’octobre. Elle se déroule chaque année sous les auspices d’un pays invité. En 2021 la présidente d’honneur sera Hélène Cixous et le pays invité : le Luxembourg.

 

Les lectures sous l’arbre des éditions Cheyne

Depuis 30 ans maintenant, les Lectures sous l'arbre sont le rendez-vous, au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes, de journées riches et détendues autour de la poésie et de la littérature contemporaines. A 1000 mètres d'altitude, une semaine de lectures, de rencontres, de spectacles, de balades, de musique, de démonstrations de typographie, d'ateliers pour enfants et de stage ouverts à tous !

 

arbre

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
© le progrès

Festival de la poésie jeunesse de Tinqueux 

Depuis 2014, Le premier Marché de la poésie jeunesse, sous l’impulsion du Centre de Créations pour l’Enfance, rassemble poètes et éditeurs et invite les enfants à découvrir l’art et la poésie sans préjugés. Unique en France, cet événement propose pendant plusieurs jours aux enfants, aux adolescents, à leur famille mais aussi aux professionnels de rencontrer des poètes, des éditeurs et des libraires.

 

marché

 

 

D’autres rendez vous :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poètes en résonnance (Paris)

Festival de la poésie jeunesse de Tinqueux 

Les lectures sous l’arbre des éditions Cheyne

La semaine de la poésie (Auvergne)

Les journées Poët poët à Nice

Semaine de la poésie

 

Le printemps des poètes

Le Printemps des poètes est lancé par Jack Lang, ancien ministre de la Culture le 19 janvier 1998, et la manifestation s'appelle encore "La France en poésie". La première édition a eu lieu en 1999 et est animée par André Velter durant ses trois premières éditions. Emmanuel Hoog en fut le premier responsable et Jean-Pierre Siméon en est aujourd'hui le directeur artistique.

Il incite le plus grand nombre à célébrer la poésie, quelle que soit sa forme d'expression sur tout le territoire,

Le Printemps des poètes se déroule du 13 au 29 mars. Cette manifestation nationale et internationale a pour vocation de sensibiliser à la poésie sous toutes ses formes.

Édition 2022 : L'Éphémère

visuals 000429001056 AoLMS5 t1240x260

Il en va des mots comme des chansons d’amour qui reviennent par surprise au détour d’une voix, d’un souvenir, d’une émotion. « J’ai pris la main d’une éphémère… » Dansait dans ma mémoire. Sans que je sache qui le premier, de Montand ou Ferré, avait semé ce trouble de l’étrangère en moi. Adolescents nous ne comprenions pas tout à cette romance des années folles, ni même à ce poème que l’on disait roman inachevé, mais pressentions ce mystère de « l’éternelle poésie » qu’Aragon dilapidait sans crier gare.

Une seule et unique voyelle, quatre fois invoquée, entre la fièvre, le murmure, la foudre, l’imaginaire, l’insaisissable, l’à-venir, l’impensé, le maternel, le fugace, la soif, l’énigme, le précaire, l’effervescence, le friable, l’envol, l’impermanence…
Plus vaste que l’antique Carpe Diem et plus vital aussi, L’éphémère n’est pas qu’un adjectif de peu d’espoir. C’est un surcroît d’urgence, de chance et de vérité. Une prise de conscience toute personnelle et cependant universelle, comme un quatrain d’Omar Khayyam, un haïku d’hiver, un coquelicot soudain, une falaise à soi, un solstice d’été, un arbre déraciné ou la vingtaine de numéros d’une revue de poètes du siècle dernier.


Il est temps de sonder à nouveau L’éphémère. De ne pas attendre à demain. De questionner ici et maintenant la part la plus fragile, la plus secrète, la plus inouïe de nos existences.

affiche printemps des poètespaul valéry

Les prix de poésie en France

Les prix de poésie sont nombreux et de tous les niveaux. Ils permettent d’encourager de jeunes auteurs et reconnaître la valeur des auteurs reconnus.

Citons entre autres …

 

Prix Poésie de la Vocation

Créé en 1984, le Prix de la Vocation est destiné à encourager et faire connaître un jeune poète de talent. Depuis 2002, Cheyne édite le lauréat du Prix de poésie de la Vocation.

prix vocation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prix Roger-Kowalski

Le prix Roger-Kowalski est créé en 1984 est attribué chaque année à un livre de poésie d’un poète vivant, publié entre le 1er octobre de l’année précédente et le 1er octobre de l’année en cours.

Prix Dante - cenacle européen

Créé en 2010, ce Prix récompense un poète européen francophone dont les écrits sont reconnus en Europe.

Prix honorifique qui repose sur l’ensemble d’une oeuvre et l’engagement d’une vie pour la poésie de langue française.

Grand Prix de la Société des Gens De Lettres

Le Grand Prix SGDL de Poésie pour un recueil et décerné lors des Grands Prix SGDL, au printemps. Il est attribué à un poète confirmé, français ou francophone ayant déjà publié plusieurs recueils.

Poésie en liberté

Poésie en liberté est un concours créé en 1998 au Lycée Henri-Wallon d’Aubervilliers (93) à l’initiative d’élèves dynamiques, d’un groupe de professeurs et de l’équipe de direction de l’établissement. Ils souhaitent que leur lycée de banlieue (dans un contexte défavorisé) s’adresse aux lycées du monde entier via un tout nouvel outil qui avait l’avantage de supprimer les frontières : internet, qui alors commençait tout juste à se démocratiser.

Quoi de mieux que la poésie comme support d’échange. Très vite, des partenaires sont enthousiasmés par le projet, et c’est ainsi qu’une association éponyme, présidée par un des anciens chefs d’établissement, voit le jour.

prix liberté

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prix poésie RATP

 

Mais aussi une constellation d’autres prix :

 

Prix Paul-Quéré

Créé avec l’accord de sa famille pour prolonger l’œuvre et la démarche de Paul Quéré, poète, critique et peintre, fondateur des revues Ecriterres et Le Nouvel Ecriterres, le prix est décerné tous les 2 ans et distingue un poète partageant la démarche, les valeurs et les qualités qu’il défendait.

Prix Apollinaire

Le prix Apollinaire est un prix littéraire français créé en 1941, qui récompense chaque année un recueil de poèmes pour son originalité et sa modernité.

Prix Goncourt de la Poésie Robert Sabatier

Institué en 1985 ce prix est décerné à un poète pour l’ensemble de son œuvre.

Prix Mallarmé

Le Prix Mallarmé, décerné depuis 1937, récompense un poète d’expression française pour un recueil de poèmes publié entre le 1er octobre de l’année précédente et le 1er octobre de l’année en cours ou pour l’ensemble de son œuvre poétique publié dans les mêmes délais.

Prix Robert Ganzo de Poésie

Le Prix Robert Ganzo de poésie créé en 2007 couronne chaque année un poète francophone d’importance.

Grand prix de poésie de l’Académie française

Prix annuel, créé en 1957. Décerné pour l’ensemble d’une œuvre poétique.

Prix Théophile Gautier de l’Académie Française

Prix annuel constitué, en 1969 et destiné à des auteurs de poésie lyrique.

Prix Louis-Guillaume

Créé en 1973, le Prix Louis-Guillaume récompense un recueil de poésie constitué uniquement de poèmes en prose.

Prix Joël Sadeler

Le Prix Joël Sadeler a été créé en 2001 pour promouvoir la poésie pour la jeunesse.

Prix International de la Poésie francophone Yvan-Goll

Crée en 1998, il est nommé en la mémoire du poète Yvan Goll et est destiné à promouvoir un jeune poète francophone, inconnu ou méconnu, ayant publié un ouvrage dans l’année en cours.

Prix des Découvreurs

Fondé en 1997 par la ville de Boulogne-sur-Mer, le prix des Découvreurs est un prix de poésie décerné chaque année par un jury constitué de lycéens et depuis 2007 de collégiens de troisième sur l’ensemble des académies de France.

Prix de Poésie Pierrette Micheloud

Le Prix de Poésie Pierrette Micheloud récompense le recueil de poèmes paru dans l’année précédant l’attribution d’un poète d’expression française, quelle que soit sa nationalité.

Prix de la Fondation Antoine et Marie-Hélène Labbé

Le Prix du premier recueil de poèmes récompense un premier recueil écrit en français (et non pas traduit), publié par un éditeur ou à compte d’auteur pendant les deux dernières années précédant la date d’attribution du Prix.

Le prix de La Crypte – Jean Lalaude

Né en 1984, le prix de la Crypte récompense un jeune poète francophone de moins de 30 ans, qui n’a jamais été publié à compte d’éditeur.

Prix CoPo

Créé en 2014, le Prix CoPo poursuit son travail d’encouragement à l’écriture poétique en primant chaque année un nouveau recueil à travers son éditeur et son auteur.

Prix Amélie-Murat

Fondé en 1953 par Hélène Angeletti, le prix distingue un recueil de poésies manuscrit ou récemment édité.

Grand Prix national de Poésie

Créé en 1981 par le ministère de la Culture et de la Communication, le Grand Prix national de la poésie a récompensé chaque année, jusqu’en 1996, un poète de langue française pour l’ensemble de son œuvre. Il a été réinstitué en 2012.

Prix François Coppée

Prix annuel constitué, en 1994, par regroupement des Fondations François Coppée, Balleroy, Jean Bouscatel, Auguste Capdeveille et Paul Labbé- Vauquelin.

Destiné à l’auteur d’un recueil de poésie.

Prix Vénus Khoury-Ghata

Dans un contexte où les prix de poésie sont souvent remis à des hommes et où le paysage poétique français est largement masculin, laissant dans l’ombre des femmes poètes de talent, Vénus Khoury-Ghata a créé en 2014 un prix de poésie au féminin. 2019 :Prix Vénus Khoury-Ghata : Dialogue avec l’anonyme de Béatrice Bonhomme, Éditions CollodionPrix coup de cœur : L’exil n’a pas d’ombre de Jeanne Benameur, Éditions Bruno DouceyPrix de la poésie étrangère : Tresse d’ail de Marilyn Hacker, traduit par Gabrielle (…)

Prix Poésie Max Jacob

Fondé et doté en 1950, le prix de poésie Max Jacob récompense une œuvre poétique d’un écrivain français ou étranger.

 

Traduire

 

 AYLF

L’ouverture sur la poésie étrangère et la prise en compte que nous vivons dans un monde aux frontières ouvertes . La Méditerranée est une terre de rencontre, elle nous rend sensible à l’idée, largement répandue, du passage «  entre les cultures et les hommes. Cette préoccupation nous amène à mettre en lumière la traduction poétique et à collaborer avec l’association des traducteurs littéraires de France (concours des collégiens etc).  

Association des traducteurs littéraires à Arles

 

La Maison des Ecrivains Etrangers et Traducteurs (Saint Nazaire)

 

 

En méditerranée

 voix vives

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouvert sur la Méditerranée, Grasse s’ouvre sur les imaginaires et les senteurs du sud. Les cultures et traditions poétiques diverses telles que la poésie italienne, grecque ou aussi ibérique et arabe semblent avoir la mer et la lumière comme point commun et leurs humanité sont diverses. Nous pourrons nous interroger sur les liens et différences qui nous unissent dans cet alliage de cultures contrastées.

A découvrir tout un monde de tissage et d’aspirations poétiques dont nous nous ferons le relais.

Les voix vives

Festival voix vives en Méditerranée :

Sète

 

 « Grande fête de la poésie méditerranéenne contemporaine, le Festival VOIX VIVES de Méditerranée en Méditerranée accueille pendant neuf jours au mois de juillet de nombreux poètes et des artistes venus de toutes les Méditerranée : Méditerranée latine, d’Afrique, des Balkans, d’Orient ou encore de celle que l’Histoire a « exportée » dans le monde (Amérique du Sud, Amérique centrale, Afrique de l’Ouest, Francophonie…) Une vaste plateforme ouverte aux poètes venus de toutes les rives, une représentation simultanée de tous les pays de la Méditerranée comme autant de passerelles entre les cultures et les peuples, une pluralité des lectures et des rencontres comme autant de partage d’une parole poétique plurielle. © voix vives

Depuis 2013, le concept du festival VOIX VIVES, de Méditerranée en Méditerranée s'est élargi à d'autres pays de la Méditerranée. L’immense passerelle entre les pays et les cultures proposée depuis son origine par le Festival s’étend ainsi à un espace plus vaste dans une géographie méditerranéenne. De Méditerranée en Méditerranée, la parole des poètes continue d’ouvrir un champ large et unique à la rencontre des cultures, au croisement des regards et des sensibilités. En 2020, trois éditions sont proposées dans trois villes relevant d’une identité méditerranéenne forte, tant sur le plan culturel que patrimonial : creusets de cultures méditerranéennes, architectures singulières, villes de traditions artistiques.

Gênes

Gênes possède l'une des vieilles villes les plus étendues d'Europe. Les rues de son centre historique « les strade nuove » et ses palais des Rolli sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Outre l’activité portuaire, Sète et Gênes ont en commun la figure de Paul Valéry, né d’une mère génoise, qui traversa dans la capitale ligurienne, la fameuse « nuit de Gênes » (du 4 au 5 octobre 1892), véritable origine de sa vie mentale. C’est dans le périmètre de la ville historique que se déroulent les rencontres poétiques.

Coorganisation à Gênes
Libre Culture et le Circolo dei viaggiatori nel tempo http://genova.voixvivesmediterranee.com

 

 

 

Tolède 

Le Festival se déroule au cœur de la vieille ville, également inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, dans laquelle on compte de nombreux monuments rappelant la richesse culturelle de son histoire mêlant les trois religions monothéistes : la cathédrale, la mosquée del Cristo de la Luz, la synagogue Santa Maria Blanca, la synagogue del Transito, la citadelle, le Zocodover ou bien encore l’église de Santo Tomé (où est exposé El entierro del Conde de Orgaz du Greco, qui passa à Tolède la dernière partie de sa vie). A ces lieux prestigieux s’ajoutent d’autres lieux riches d’identité : patios, jardins et places, bords du Tage, qui accueilleront de nombreuses rencontres poétiques.

Coorganisation à Tolède
Libre Culture et El Dorado

http://toledo.voixvivesmediterranee.com

 

D’autres manifestations existent comme à Perpignan et Marseille, nous resteront à l’écoute de ce qui s’y passe.

 

Le centre international de la poésie de Marseille (CIPM)

Véritable pointe avancée de la poésie en Méditerranée, le Centre international de poésie Marseille, association fondée en 1990, représente un des hauts lieux de la poésie au niveau régional, national et international. Il est essentiellement un lieu de diffusion et de création de la poésie contemporaine. Ses axes de développement sont la programmation de lectures publiques, la mise à disposition et l'édition des ressources spécialisées en poésie contemporaine (bibliothèque et édition), les résidences d'auteurs, la sensibilisation des publics, les échanges internationaux. Des colloques thématiques, des actions de sensibilisation, des résidences d'écrivains, des interventions à l'étranger, des ateliers de traductions, sont de plus organisés régulièrement pendant l'année. Depuis 1990, date de sa création à l'initiative de la ville de Marseille, le cipM a accueilli ainsi plus de 1 500 auteurs.(agence régionale du livre PACA)

Le Centre méditerranéen de littérature et le réseau Babelmed

Nous organisons aussi des scènes ouvertes « Babel heureuses » où il sera possible de déclamer de la poésie en langue étrangère, peut être sa langue maternelle ou une langue apprise.

vv9 3511768

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
©Sète Tourisme   

 

Les francophonies et le monde

 

francophonie

 

 

 

 

 

 

 

La francophonie ancre la langue française dans un vaste espace qui dépasse ses frontières. Hérité de l’histoire européenne comme de l’histoire récente, la poésie francophone est aussi variée que les cultures qu’elle traverse.  De nos voisins suisses et belge, au Canada français en passant par les Iles caraïbes à l’Afrique  africains, aux iles du pacifique et à l’Océan indien, la diversité poétique est protéiforme et nous avons beaucoup à apprendre d’elle.

Nos rencontres et lectures  avec les poètes nous entraineront sûrement sur ces rives.

 

Quelques sites utiles :

La francophonie

Quelques sites généraux sur la francophonie. Mention spéciale à île en île qui est un répertoire fort complet de la littérature des îlienne.

Langage et francophonie

Dix moi dix mots : de septembre à juin, cette opération de sensibilisation à la langue française invite chacun à jouer et à s'exprimer sous une forme littéraire ou artistique.

Concours de poésie francophone

Suisse et Belgique

Les lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Le printemps de la poésie (suisse)

Le Canada français

Un des pôles les plus actifs de la création en langue française pour qui la poésie est un élément majeur 

edouard glissant

 

La pensée d’Edouard Glissant

 

 

 

Sur les traces du Tout-monde et des imaginaires du monde qui se fécondent. L’institut est devenu un observatoire de la diversité culturelle.

institut

Afriques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

franco

 

 

 

 

 

 

 

 

Monde anglo-saxon

Langue dominante dans le monde, l’anglais connait bien des métamorphoses et demeure le véhicule d’une poésie ouverte sur la diversité et surtout la modernité. Les foyers poétiques universitaires aux Etats-Unis en font une des poésies les plus inventives au monde et à ce titre mérite d’être observée.

Le monde hispanophone

festival

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le monde hispanique et particulièrement en Amérique latine font de la poésie une des formes les plus pratiquées et vivaces de la littérature. Le succès du festival de Medellin en Colombie le montre bien, la poésie est un art vivant dont la voix porte loin.

La poésie sur le net

La poésie sur le net, ou la poésie contemporaine, qu’est-ce que c’est ?

poésie net

Consulter le répertoire de poésie contemporaine

 

Comment découvrir cet univers qu’est la poésie contemporaine ? S’immerger bien sûr mais aussi apprendre à connaitre. Des sites spécialistes et passionnés de poésie offrent une base de données et un travail au long cours de collectage et d’analyse de la poésie contemporaine en même temps qu’elle se fait. Des ressources qui permettent de découvrir des auteurs et des mouvements, des éditeurs. Car les meilleurs passeurs sont peut être les auteurs eux même qui s’éclaire ou s’approfondissent mutuellement. 

Sites encyclopédiques

les disputaison

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
© poezibao

Poezibao : le site de florence Trocmé est le site référence dédié à la poésie contemporaine. Elle y présente des notes de lecture et une anthologie permanente qui remonte à 2004, une mine !

Sitaudis : un site résolument à la pointe pour suivre l’actualité de la poésie contemporaine très contemporaine un des sites majeurs qui comporte critiques et notes de lecture, analyses et ressources. Les auteurs y écrivent.   

Terre de femmes : site centré autour de la poésie féminine mais pas que. Le site recense un grand nombre de poètes d’aujourd’hui. Poète corse, l’auteur y présente une sensibilité méditerranéenne évidente. …

Recours au poème : une revue mensuelle qui s’intéresse à la poésie contemporaine de façon sans doute moins élitiste et plus ouverte et s’intéresse à la traduction de poètes d’au-delà nos frontières.  

Esprits nomades : des analyses riches sur des auteurs de référence avec de beaux dossiers clairs et complets.

Terre à ciel : un des sites sur la poésie française actuelle

Littérature porte ouverte

Libr’critiques, la littératures dans toutes ses formes 

 

Site ressource sur la poésie en général

Plus généralistes, des sites permettent de se pencher sur l’histoire de la poésie et d’en donner les règles. Certains ouvrent leurs colonnes aux poètes de tous bords. 

Poética

Les voix de la poésie

Poésie.net : un site ressource sur les techniques et l’histoire de la poésie

Comité international poétique

Un jour un poème

Stéphane Chabrières

Toute la poésie : un site collaboratif

 

Les poètes de la blogosphère 

Il est possible d'aborder la poésie par les analyses et écritures des poètes d’aujourd’hui. Ceux-ci font un véritable travail de pensée et nous entrainent dans leur vision poétique et littéraire. Ce sont des défricheurs.

disséminer

 

 

 

 

 © web association des auteurs

 

Quelques auteurs incontournables 

Jacques Ancet

Jean michel Maulpoix

Jerome Rothenberg (en anglais) 

Et bien d’autres ...

 

Le web est devenu un chemin vers l’édition et la publication. Des poètes innombrables y résident et il convient de faire un défrichage. Mais la navigation sur internet nous réserve de véritable surprise et nous donne accès à de véritables laboratoires de l’écriture vivante. Un des piliers de cette aventure a été François Bon qui avec Remue.net et publie.net a suscité de nombreuses vocations. La liste de ces blogs est fort longue et nous ne citerons que quelques traces de ce jeu de piste. Et la liste évolue en permanence !

 

Michel Baglin (dcd)

Claude ber

François Bon

Xavier Bordes

Danger poésie

Olivier Favier

Alain Freixe

Fred Griot

Alain Marc

Pierre Maubé

Raphael Monticelli

Laure Morali

Serge Ritman  

Lambert Schlechter

 

À ceux-ci se rajoute un grand nombre de revues poétiques en ligne dont nous citerons quelques-unes :

 

Remue.net

Hors sol

Hypertextes

Intura

Les carnets d’Eucharis

Catastrophes

Le scriptorium

 

ferreira gullar

  
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
© recours au poème et Ferreira Gullar

 

Le monde de l’édition

Des Revues de poésie

Sans oublier d’autres revues littéraires plus généralistes

Quelques maisons d’édition 

La liste est longue et incomplète ….

Actualités

Le festival voix vives

 

affiche voix vives

 

Voix vives, de Méditerranée en Méditerranée (du 23 au 31 juillet à Sète), c’est :

- Plus de 70 poètes venus de toutes les cultures de la Méditerranée, entourés de conteurs, musiciens, comédiens, chanteurs...

- 25 lieux de la ville investis par le Festival (rues, places, jardins, port, plage, bateaux…)

- Près de 600 rendez-vous poétiques et musicaux pour tous les publics /Accès gratuit

- Plus de 70 rendez-vous quotidiens (chaque jour de 10h à minuit)

- De nombreux éditeurs présents sur le Marché du livre et de la poésie

- Des ateliers d’écriture pour toutes les générations

- Des actions en direction de tous les publics, en collaboration avec des associations et des institutions

- Des spectacles, des concerts tous les soirs et d’accès gratuit

- Des animations de rue, des guinguettes

(site des voix vives)

Télécharger le programme

 

 

il y a

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

30èmes Lectures sous l'arbre 2021

 

lecture sous larbre

Le Festival 30èmes Lectures sous l'arbre 2021 se déroulera le dimanche 15 août 2021 à Le Chambon sur Lignon -. Hans Silvester sont en au programme du Festival 30èmes Lectures sous l'arbre 2021.

Au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes, entre Ardèche et Haute-Loire, toute une semaine de lectures et de rencontres en pleine nature, autour de la poésie et de la littérature contemporaines. À l'honneur : l'Italie, les éditions La fosse aux ours et l'artiste Hans Silvester.

 

Le marché de la poésie de paris

 

La périphérie du marché